• Vitamines et Oligo éléments
Auteur : Dr Gérard Bersand

 

Existe t’il un bénéfice à prendre une supplémentation régulière en vitamines et oligo éléments ?

Si les preuves d’une alimentation saine et équilibrée, riche en fibres, vitamines et oligo-éléments, se sont accumulées depuis des années dans la prévention des maladies en général et des cancers en particulier, les études sont contradictoires pour trouver un intérêt évident à prendre une supplémentation (vitamines ou oligo éléments sous forme de comprimés, gélules ou solution buvable) systématique dans ce type de prévention.


Ni la Cancer Prévention Study portant sur plus d’1 million d’américains, ni la Women’s Health Study portant sur plus de 160.000 femmes suivies pendant 8 ans n’avaient montré le bénéfice d’une supplémentation sur la morbidité. Cependant la fameuse étude SUVIMAX (SUpplémentationVItamines et Minéraux Anti oxydants) avait quand même montré une baisse de l’ordre de 30% de l’incidence des cancers chez les hommes prenant de faibles doses d’anti oxydants. Il n’y a pas eu de bénéfice démontré chez les femmes.

Une nouvelle étude parue dans le prestigieux JAMA (Michel J Gaziano et coll. : Multivitamins in the prevention of cancer in men. The Physicians' health Study II randomized controlled trial. JAMA, 2012; 308: E1- E9) concernant 14641 médecins hommes d’âge moyen de 64 ans, suivi sur une moyenne de 11,2 ans, vient montrer un bénéfice significatif avec une baisse d’environ 8% de l’incidence des cancers, surtout sensible sur les cancers secondaires (patients déjà porteurs d’un cancer à l’entrée dans l’étude).

Alors que penser ? …

Le sérieux et la force de cet essai PHS II, couplé à l’absence de nocivité et d’effet secondaire de cette supplémentation, me poussent à conseiller la prise régulière de vitamines et d’oligo éléments. Idéalement, un bilan Anti Age permettrait de mieux cibler les déficits et de supplémenter de façon plus adéquate et plus efficace.

Mais pour ceux qui n’ont ni le temps (ou pas les moyens) de pratiquer un tel bilan, une supplémentation large multivitaminique, séquentielle (je préconise 2 fois 3 mois par an surtout en automne et au printemps) afin d’éviter tout surdosage malencontreux, semble pouvoir diminuer l’incidence d’apparition de maladies, notamment de cancers, en tout cas chez les hommes !!


Dr G. Bersand.

 

 

Produits associés:
=> Tout en un 50
=> Physiomance Nutristim
=> Physiomance Senior Homme

=> Physiomance Multivitamines

 

 
PARTENAIRES
 
A LA UNE
 
 
ACTUALITES
 
 
COMMENTAIRES RECENTS
 
 
 
SYNAAGE © 2019
Notre boutique en ligne sera ouverte très prochainement