Rubrique : BIEN BOUGER > Activités sportives
• Le sport .... oui mais !
Auteur : Dr Gérard Bersand27/11/2010     

Le sport .... oui mais !

 

Le saviez vous?

 

Une bonne nouvelle pour tous ceux qui ne se sentent pas une âme de sportif : une activité physique intense protège le cœur à peine plus qu’une activité physique modérée ! Et il s’agit d’une communication des médecins de l’ »Harvard Medical School «  de Boston, du 05 mars 2010, au  très sérieux 50ième congrès américain dédié à l’épidémiologie des maladies cardio-vasculaires.

• VO2 max et sport
Auteur : Dr Nicolas Bompard12/11/2010     

Le saviez vous?

 

La consommation maximale d'oxygène, ou VO2 max, est une valeur fondamentale dans l'étude de la physiologie à l'effort. Elle représente la quantité maximale d'oxygène que l'organisme peut prélever dans l'air (par la respiration pulmonaire), transporter  (par la circulation du sang), et consommer (par les muscles) par unité de temps. Pour schématiser, plus cette valeur sera élevé pour un individu plus il sera capable de maintenir longtemps et à une vitesse élevé un effort (endurance).

• Endorphines et sport : de l'extase à la dépendance
Auteur : Dr Nicolas Bompard12/11/2010     

Le saviez vous?

 

Libérées par le cerveau de façon significative pendant et après l’exercice physique, les endorphines nous permettent parfois d’atteindre « l’extase »

Les endorphines sont un antalgique naturel de longue durée, proche de la morphine, produit par l’organisme pour contrer la douleur. Elles se trouvent dans des glandes situées près du cerveau et agissent sur des zones du cerveau qui captent les opiacés (morphine par exemple), en particulier des zones associées à la perception de la douleur.

 

• Dents et jogging
Auteur : Dr Nicolas Bompard09/04/2011     

Depuis quelques années les médecins du sport se penchent de plus en plus sur l’état dentaire des sportifs dans la prévention des pathologies musculo-tendineuses mais aussi pour la compréhension de tendinopathies chroniques rebelles aux traitements classiques. Pour l’intérêt du sportif, en cas de pathologie chronique, une collaboration entre médecin du sport et odontologue ou stomatologue s’impose. 


On observe de plus en plus de jeunes athlètes de haut niveau avec des appareils dentaires de correction des troubles de l’articulé dentaire ( RONALDO, les sœurs WILLIAMS ou M.J PEREC par exemple) et si on observe bien les athlètes de haut niveau, ils ont tous des dents de vedette de cinéma. Le port d’un appareil dentaire ne concerne donc plus uniquement les enfants ou les adolescents, mais aussi les adultes. Afin de donner à nos athlètes les meilleurs conditions de pratique, le concours d’un dentiste est maintenant bien répandu comme à l’INSEP (institut national des sports) par exemple.



 
 
A LA UNE
 
 
ACTUALITES
 
 
COMMENTAIRES RECENTS
 
 
 
SYNAAGE © 2021
Notre boutique en ligne sera ouverte très prochainement